mercredi 10 juin 2015

Interminable

 

 

Banc public



clair obscure


Interminable

 

Le soleil brille,
La chaleur impudique
 a dévêtu toutes les femmes!
Au loin j'entends les rires des enfants !
j'entends lointain l'écho de mon rire!

La foule arpente insouciante
l'asphalte noir des trottoirs
que je parcourais avec indolence!



Les passant passent sans me voir
Je me fond dans l'ombre
comme un caméléon


mais rien ne change pour moi
Les jours se ressemblent
Les nuits aux jours s'assemblent
cycle immuable!

interminable !


2 commentaires:

arlettart a dit…

Et pourtant dans la nuit des coeurs et des vies ," le petit pan" de soleil éclaire encore les jours

par Kus a dit…

peut être aussi une lueur intérieure...
.au plaisir arletteart