samedi 20 février 2016

L'ombre

Pyrénée







L'ombre


L’ombre glissait sur la colline à la vitesse d un cheval fou; Coiffée de Sa crinière de nuages gris cendré et blanc; Rien ne pouvait l'arrêter; Ni les sommets élevés, ni la cime des arbres, ni la canopée compacte; Elle montait, descendait, se faufilait le long des pentes abruptes , dans les interstices de la forêt,  sautait par dessus les lacs, par dessus la lande, par dessus les hommes, par dessus les chalets, sa course effrénée laissait derrière une traînée de lumière qu un autre cheval fou parcourait de nouveau; On aurait cru une horde de chevaux indomptable et libres.

2 commentaires:

Cédric a dit…

On dirait une avalanche de nuages ! Une image impressionnante, j'aime beaucoup.

par Kus a dit…

merci pour votre passage et vos mots.